Etre et apprendre à devenir mère, Montessori, une pédagogie active, slider,

participer au monde de la vie quotidienne

Depuis quelques mois, depuis qu’il marche, Arthur se prend au jeu de participer à la vie de la maison. Il m’aide à étendre la machine à laver en me donnant un à un les vêtements mouillés, il m’aide à débarrasser le lave-vaisselle, ou encore à passer l’aspirateur… Il veut faire comme nous. Il veut nous aider. Il donne du sens à ses premières explorations et manipulations et met en pratique ce qu’il a observé pendant plusieurs mois lorsqu’il ne marchait pas encore mais rampait. Marcher lui donne une nouvelle liberté. Il accède à de nouvelles choses. Des choses auxquelles il ne pouvait accéder jusqu’à présent. Quel bonheur d’être debout et d’avoir ses petites mains libres. A partir de ce moment là et dès lors qu’il a pu utiliser pleinement ses mains, Arthur a commencé à vouloir faire les choses seul. Peu à peu, il transforme son environnement. Il porte un objet d’un endroit à l’autre. Il transvase. Il collabore aux tâches de la vie quotidienne. Même si il est encore bien jeune du haut de ses 16 mois, il est curieux et veut faire tout tout seul. Manger seul même si ce n’est pas vraiment une réussite, enlever ses chaussures, mettre ses affaires dans la machine, les enlever, m’aider à passer l’aspirateur, passer la petite balayette au sol, monter les escaliers comme un grand debout, ranger… Parfois ce n’est pas comme je voudrais, trop lent, trop brouillon, mais tant pis il veut participer, pourquoi l’en empêcher ? J’essaye de ne pas entraver ses expériences et de lâcher prise. J’ai confiance en lui.

img_8812

dscf7220

dscf7221

Processed with VSCO with a5 preset

Photo 04-04-2016 18 51 29

*

img_9911

Dans la méthode Montessori, on préconise les activités de « vie pratique » pour les enfants de 3 à 6 ans, telle que laver une table, balayer, boutonner, lacer, laver…. Ces activités permettent d’utiliser les objets de la vie courante adaptés à la taille et la force de l’enfant pour pratiquer et acquérir le contrôle de son corps et ainsi répéter les mouvements qui structure sa pensée et donc qui structureront sa vie. C’est en famille que l’apprentissage de l’autonomie se fait, pas en jouant seul dans sa chambre.

Processed with VSCO with a5 preset

Processed with VSCO with a5 preset

***

02 comments

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

2 Comments

Madame BDC

Et c’est tellement agréable de les voir s’épanouir et donner du sens. Les voir transformer leurs observations en gestes, leurs gestes en actes réfléchis, leurs actes réfléchis en volontés personnelles, … Personnellement, je fonds !

Répondre

Marie Pierre & patrice MOUHAT

il est trop mignon ce petit kiki et drôlement débrouille
de plus iil a la même frimousse que lorsqu’il était bébé

trop chou

bisous mpierre

Répondre

Leave a Reply

Instagram

Instagram has returned invalid data.