Etre et apprendre à devenir mère, slider, Voyages,

Des vacances à l’étranger avec un bébé – ça se passe comment ?

La rentrée est derrière nous. Depuis déjà quelques semaines, nous avons tous repris le chemin du travail et de la crèche. Les vacances sont loin derrière nous. Beaucoup nous ont demandé comment c’était passé nos premières vacances en famille, à trois. Est ce que c’était compliqué de partir à l’étranger avec Arthur ? Est ce que ça avait été fatiguant ? Est ce que l’on a pu faire tous les musées, les bars et autres endroits hype que l’on avait sélectionné ? Alors, voilà un petit lexique qui pourra vous aider pour vos prochaines vacances. 🙂

*

Le trajet :
Point important. Ne vous attendez pas à partir très très loin ou alors, il vous faudra faire des escales ou encore mieux, vous avez un bébé très très calme et là vous pourrez partir au bout du monde sans problème. Le train est une bonne alternative si vous n’êtes pas soucieux des microbes, parce que votre tout petit va s’amuser à mettre ses petites mains dans les moindre recoins du train. Nous concernant, nous avions un compartiment où nous avons voyagé pendant 10h. Arthur a pu aller et venir à sa guise, jouer tranquillement, être changé et mangé sans déranger personne.

Le logement :
Autre point à ne pas négliger. Un logement adapté. Hôtel, chez l’habitant, appartement ? Vous hésitez et c’est bien normal. L’hôtel c’est plutôt bien, vous vous imaginez déjà le confort, le petit déjeuner du matin, mais si vous n’aimez pas l’idée de dormir avec votre progéniture, il va falloir vous rabattre sur une autre solution. Pourquoi ne pas tenter l’appartement ou la location d’une petite maison ? Vous êtes plus libres, chacun sa chambre. Ok, vous n’aurez pas le petit déjeuner servi sur un plateau d’argent mais vous pourrez vous concocter des petits plats maison comme chez vous avec les produits locaux 🙂 Et puis rien ne vous empêche d’aller vous faire un brunch dans un endroit plutôt cool. 😉

Les activités :
Il va bien falloir vous mettre ça en tête, adieu les vacances où vous flâniez, rêviez, paressiez… ça va être différent. Vous n’allez pas faire tous les musées que vous aviez sélectionné dans votre guide, vous n’allez pas non plus faire beaucoup de shopping, ni beaucoup de sorties le soir. Ne vous attendez pas à rentrer de votre journée après 18h. C’est comme ça, vous êtes parents. ça c’était le côté négatif mais plutôt réaliste de la chose, après rien ne vous empêche de vous faire un musée ou deux tranquillement pendant que votre cher bambin fera la sieste. Gardez en tête, qu’il peut aussi ne pas dormir et faire une crise à ce moment là. Il faut parer à toutes éventualités. Pour notre part, ça a été le cas, nous avons fais le musée au pas de course. :-/ N’hésitez pas à privilégiez les moments de pause au parc, pour dégourdir ses petites jambes. Il va adorer. Les pauses cafés-thés sont tout aussi importantes et permettent de faire une pause, mais là non plus ne vous attendez pas à y rester longtemps. Le tout petit a envie d’avancer et de voir du pays.

Poussette, porte-bébé ou sac à dos :
Le porte-bébé risque de vous embêter et de vous faire mal au dos. Le sac à dos est plutôt chouette et bien conçu. Le petit est porté mais peut aussi tout observer. Vous êtes à l’aise avec vos deux bras et vous pouvez passer dans tous les chemins 🙂 Bref, c’est la solution ! La poussette risque d’être un peu plus contraignante mais à l’avantage de pouvoir faire dormir votre enfant et entreposer dessous, tout l’attirail dont il a besoin. Sinon ne pas hésiter à mixer les différents modes de portage, une journée la poussette, une journée le sac à dos, cela vous permettra de faire des choses un peu différentes et de ne pas trop vous fatiguer.

dscf6550

Ce que l’on emmène en voyage quand on n’a pas de voiture :
Il faut être réaliste et logique, vous n’allez pas emporter tout un wagon avec vous. ça ne sera pas possible pour un peu que vous rapportiez quelques petites choses ici et là. Il faut être pragmatique. Une poussette, un sac à dos et deux valises seront suffisantes. Une valise pour les parents et une autre pour les affaires de bébé. Les indispensables seront deux biberons, un grand pour le lait, un petit pour l’eau, deux grands langes, un tapis de change nomade, quelques bodys, un pyjama, quelques legging pour trainer, un pull, un foulard (attention de ne pas apporter trop de jolies affaires, elles risque d’être salies), des tétines si besoin, des bavoirs, deux petits livres pour l’occuper et son doudou fétiche. Dites vous que le reste, c’est du superflus. 🙂

Ce que vous n’emmenez surtout pas :
Le lit, la grosse boîte de lait, vous en trouverez sur place tout comme les couches, les petits pots, les compotes. Il n’y a pas qu’en France que l’on trouve du lait Guigoz, des compotes bio…Rassurez-vous ! Au pire, il mangera local lui aussi 😉 Pendant les vacances, Arthur a mangé des petits bouts de saucisse avec des pommes de terre et des oeufs au petit déjeuner.

Le mettre mot de la fin:
Lâcher du lest, vous ne pourrez pas tout contrôler. Il ne mange pas comme d’habitude, ce n’est pas grave, vous non plus d’ailleurs et personne ne vous embête. Vous n’avez pas pu apporter la petite baignoire, tant pis, ça sera un bain dans la grande baignoire, ou dans la douche. Vous rentrez à 18h, c’est un peu tôt, vous verrez que lorsque vous avez marché depuis déjà 10h du matin, ça suffit amplement. Profitez-en pour passer du temps en famille, ce que l’on fait rarement en temps normal. une fois votre enfant couché, préparez vous un bon plat en amoureux local, profitez de la baignoire de l’hôtel ou de la location…ce n’est pas tous les jours les vacances. Oui, on ne va pas vous le cacher, vous serez fatigués, vous n’aurez pas pu faire tous les musées, ni les endroits branchés que vous rêviez de faire mais vous aurez eu la chance de connaître d’autres choses et de passer de belles vacances en famille. 🙂

*

0no comment

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Leave a Reply

Instagram

Instagram has returned invalid data.