Arthur, Montessori, une pédagogie active, slider,

L’expérience de la couette

Si vous suivez ce blog, vous serez très certainement qu’Arthur n’a plus de lit à barreaux depuis déjà un bon moment. Il dort sur son petit matelas au ras du sol. Jusque là, il dormait avec une gigoteuse, ce qui n’a pas toujours été facile. Arthur n’aime pas le fait d’être contenu. Il a besoin d’espace. Il aime se sentir libre de ses mouvements. A la maternité, il n’aimait déjà pas la gigoteuse, et encore moins le fait d’être emmailloté contrairement à d’autres bébés. En grandissant, et jusque là, il s’en extirpait très facilement, le retrouvant ainsi, tout débraillé en pleine nuit. Alors, il fallait le remettre dedans afin qu’il ne prenne pas froid, surtout en hiver. Quelle galère pour ne pas le réveiller. Bref, la gigoteuse devenait trop compliqué à gérer pour nous parents et surtout pour Arthur. Si on y réfléchit, le lit sans barreaux avec une gigoteuse ça n’a pas beaucoup de sens, en revanche, un lit sans barreaux avec une couette, c’est déjà beaucoup plus logique. L’enfant est acteur de son sommeil de A à Z. Il a chaud, il a froid, il tire la couette à lui. Il peut sortir du lit. Le recoucher n’est plus un problème pour personne. Nous avons donc investi dans une couette légère et un petit oreiller et ainsi fait l’expérience d’un Arthur ravi de ce changement. 🙂

Photo 05-06-2016 08 52 31

Photo 07-06-2016 15 31 37

Photo 07-06-2016 15 33 39

Photo 07-06-2016 15 30 53

*

Alors, me direz-vous, les question suivantes s’imposent d’elles-même ?
N’est ce pas trop tôt pour un bébé de 11 mois ?
Ne risque t’il pas de s’étouffer avec ?
La gigoteuse n’est-elle pas plus pratique et plus sécurisée ?

Photo 07-06-2016 15 31 11

Toutes ces questions sont importantes et méritent d’être posées, en revanche, il ne faut pas oublier que les enfants ont une forte capacité d’adaptation, bien plus grande que la nôtre. Si l’on se base sur la méthode Montessori, le petit enfant utilise son environnement pour se construire. Si l’on ne respecte pas cet environnement on peut entraver son développement. Laisser Arthur dans sa gigoteuse n’aurait que continuer à exciter Arthur qui, de toute manière avait décidé de ne pas dormir avec. Aujourd’hui, et même si le moment du coucher reste encore un peu compliqué, il dort plus vite et plus paisiblement aussi. 🙂

Photo 07-06-2016 15 46 31

*

Vous aussi vous avez fait l’expérience de la couette ? A quel âge ?

***

Bon vendredi et bonne fin de semaine.

14 comments

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

4 Comments

Sarrousse

Qu’elles sont jolies tes photos !
Et ton article me rassure. Mon fils a 18 mois et on songe sérieusement à laisser tomber le lit à barreaux. Et quand je dis ça, les gens me regardent comme une folle !

Répondre

marlene

Merci 🙂 !
Pour les personnes qui te prennent pour une folle, laisse les dire, c’est toi en tant que maman qui ressent ce qui est bon ou non pour ton fils.
Si tu es plutôt méthode Montessori, voilà ce que je peux te dire : Maria Montessori, qualifie le lit à barreaux de « prison », que nous adaptons à notre confort et non à celui de l’enfant. Beaucoup de parents s’inquiètent de la sécurité de leur enfant (un de mes prochains post d’ailleurs), la nuit avec ce type d’aménagement Montessori, mais la nuit, l’enfant dort. Si il ne dort pas c’est qu’il a un problème et dans ce cas il nous appelle.
Le lit à barreaux est bien plus dangereux qu’un matelas posé au sol, lorsque l’enfant se met debout, il peut se renverser, basculer…
Le matelas disposé au sol est un aménagement en cohérence avec notre volonté de construire un rapport de confiance mutuelle avec notre enfant 🙂 Alors à quand le lit posé au sol 😉 ?

Répondre

Maman Nouille

Chez nous (18mois) on se pose ces questions en ce moments. Surtout que les gigoteuses deviennent trop petites. Pas de risque d’étouffement pour la pédiatre (en tout cas à 18mois) mais peut-être celui d’être découvert. Bon, en cette saison de toute façon …
Mais mon fils ne reste pas couvert (à part si je viens le recouvrir en douce dans son sommeil et qu’il ne bouge pas trop .. pas souvent en somme). Du coup je suis curieuse d’avoir ton retour d’expérience. Tu le retrouves couvert le matin? Est ce qu’il se couvre tout seul?

Répondre

marlene

Pour Arthur c’est en bébé qui se gère beaucoup tout seul, il joue seul, se couche plus ou moins seul, fais des siestes quand il en ressent le besoin…
Pour la couverture, en effet parfois je le trouve un peu en dehors, il m’arrive parfois de la lui remettre, ça dépend de la température …
Il trouve un certain confort qu’il n’avait pas avec la gigoteuse, l’empêchant souvent de tourner dans son sommeil. Avec la couette, il est libre de tous ses mouvements. Je l’ai rarement retrouvé débraillé.
Avec la gigoteuse c’était un tout autre problème, en l’enlevant, il enlevait par la même occasion son bas de pantalon. :-/

Répondre

Leave a Reply

Instagram

Instagram has returned invalid data.