Arthur, Etre et apprendre à devenir mère, slider,

Les nuits, un sujet bien délicat

Jamais, oh grand jamais nous n’avions eu à nous plaindre du sommeil d’Arthur. Jusque là nous étions des parents chanceux et nous en avions pleinement conscience. Il a fait ses nuits à l’âge d’un mois et demi et naïvement, nous avons pensé que c’était quelque chose d’acquis, d’immuable. Nous profitions pleinement de nos 8 heures de sommeil pour nous reposer. Nous étions frais et dispo pour aller travailler. C’était tellement beau, que ça ne dura pas. Tout ce que nous pensions acquis fut remis en question par l’arrivée des cauchemars et de ces fameuses angoisses du 8ème mois. Si jusque là nos nuits avaient été plutôt longues, elles étaient désormais courtes et entrecoupées. 2h, 4h, et réveille en fanfare à 6h30… De quoi ne pas tenir dans la durée et s’épuiser.

DSCF1748

Arthur a des angoisses nocturnes auxquelles nous sommes impuissants. Il faut parfois plusieurs heures pour le rendormir jusqu’à la prochaine fois. Pour nous parents, c’est un véritable cauchemar et cela ne  nous aide pas à être patient. Lorsque Arthur se réveille plusieurs fois de suite, la solution s’impose de le faire dormir avec nous afin de ne pas avoir à nous relever pour la énième fois. Nous le savons, ce n’est pas la solution non plus. Arthur pense que notre lit est un terrain de jeu, nous escaladant, une main dans mon oeil, ou dans le nez de l’Amoureux. Il ne dort pas plus dans notre lit que dans son lit. Tout est prétexte à jouer. Il lutte après le sommeil redoutant la nuit.

DSCF1747

Sur les conseils d’Anne-Marie, et depuis une semaine, j’essaye d’instaurer un rituel au moment du coucher. Chose plutôt difficile pour des parents qui rentrent tard du travail…20h15 pour moi, 22h pour l’Amoureux. A 20h15, je récupère un Arthur excité de rentrer chez lui alors que moi je n’aspire qu’à une chose, le coucher, manger et me reposer….Incompatible avec ce rythme là. Tant pis pour l’heure du coucher d’Arthur, j’ai décidé de profiter de mon petit bonhomme un peu plus le soir, ça lui fait du bien. Pendant que je mange, il joue avec ses jouets. Puis, nous montons. Je commence doucement à préparer sa chambre, je baisse les lumières, le change, et le berce longuement en lui comptant des histoires… jusqu’à ce qu’il veuille bien dormir. Si j’ai de la chance, ça marche rapidement, et je peux profiter de ma soirée vers 21h15. Si à l’inverse, Arthur décide de ne pas vouloir dormir et lutte un peu plus, je ne peux profiter de ma soirée qu’à partir de 22h. :-/

DSCF1753

Certains soirs, je perds patience. J’enrage que cela ne fonctionne plus comme avant et qu’il faille de longs moments pour arriver à le calmer. Je sais aussi que nos boulots respectifs ne nous aident pas à instaurer un rythme calme et détendu. Les changements d’heures non plus, surtout dans ce sens là.

*

Et vous, ça se passe comment les nuits de vos tout petit ? Est-ce que vous avez des solutions pour les faire dormir rapidement ? Des astuces, des conseils ? Est-ce que vous aussi vous rentrez tard du travail ?

***

01 comment

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Un commentaire

Ophé

Chez nous c’est entrecoupé aussi, mais depuis toujours donc on n’a pas eu d’illusion de répit…Thibault a 6 mois et demi, les débuts ont été trèès difficiles niveau sommeil, il ne s’endormait que quasiment debout, reflux oblige (vive le porte-bébé), ça s’est bien calmé à ses 2 puis à ses 4 mois mais à de rares exceptions c’est entre 2 et 6/7 réveils par nuits (périodes de dents youhou!). Nous avons essayé d’attendre, de le prendre rapidement, de lui mettre un mobile en marche, un doudou, la sucette, dormir avec lui sur le canapé…aujourd’hui globalement, il se rendort bien avec sa sucette (prochaine étape: attrape-la tout seul, ce serait merveilleux!) mais parfois il y a des nuits de forts pleurs (cauchemars?), auxquels on ne comprend pas grand chose. Heureusement, ce n’est pas si fréquent! Mais on n’est pas encore aux fameux 8 mois et leurs angoisses, je redoute…Après comme pour plein de choses concernant les bébés, il n’y a pas d’astuces magiques mais plein de tests, on nous a offert une tortue musicale qui diffuse une lumière bleue (nature et découvertes), pour l’instant bof mais mes neveux ont été « hypnotisés » apparemment, à part ça plein de courage et de patience ( et penser à dans 15 ans, quand ils seront tous mous et se lèveront à midi 😉 )!

Répondre

Leave a Reply

Instagram

Instagram did not return a 200.