Arthur, Etre et apprendre à devenir mère,

Une histoire de boutons

Chez nous, on est peu coutumier des maladies. Depuis 4 mois qu’Arthur va à la crèche, je peux m’estimer heureuse. Quelques rhumes, quelques petits coups de froid, deux gastro, mais rien de bien méchant.

Jusque là, ça m’allait très bien ! Enfin, ça c’était jusqu’à lundi parce que Arthur a attrapé la varicelle. Vous savez cette super maladie que quasiment tout le monde a eu quand il était bébé ou tout petit et dont personne ne se souvient.
Heureusement d’ailleurs. Il faut être à son tour parent pour re-découvrir la varicelle. 🙂

Je n’ai pas réussi à obtenir un rendez-vous chez ma pédiatre, ni chez mon homéopathe. Il faut attendre une semaine m’a t’on dit. D’ici là, j’espère qu’Arthur se portera mieux. La pédiatre m’a quand même rappelé pour me dire quoi acheter pour soulager mon bébé. :-/

*

Le pharmacien, comme la pédiatre ne m’ont pas dit qu’il fallait acheter de l’hexomedine plutôt que de l’éosine, résultat, Arthur et mes mains sont couvertes de rouge. Non, mon stylo ne fuit pas, j’ai juste un fils qui a la varicelle. Le body, le bavoir, la sucette, mon pull, tout a été tâché… je me suis résignée à enlever mon jean gris et mon beau pull rose poudré. Me voilà habillée tout en noir. Arthur ne porte désormais que des body gris ou anthracite. Un grand drap de bain, couleur corail l’accompagne, ça évite là aussi de passer des heures à nettoyer les tâches.

Processed with VSCOcam with a5 preset

*
Si une première poussée de boutons était apparue lundi soir, une seconde, puis une troisième ont vue le jour depuis aujourd’hui. Son petit corps est recouvert de boutons. Arthur est vraiment crevé, il tente de dormir mais à chaque fois, les ça le gratte et le démange. Il n’est bien que dans mes bras. :-/ Me voilà coincée à la maison, depuis déjà quelques jours. Je chante, je calme, je berce, j’essaye de faire au mieux…je ne vois pas le bout. J’avoue égoïstement en avoir un peu marre aussi. Le linge s’entasse, les machines s’accumulent …Mes états d’âmes, mon travail, mon couple sont relégués au second plan pendant ce temps que dure la maladie. Dommage que cela tombe cette semaine où j’avais plusieurs jours de repos justement pour me reposer et travailler à mes nouveaux projets. 🙁 Je suis devenue maman, et ça ça change tout. Je comprends mieux ma maman qui n’aimait pas quand on était malade, petits. Arthur pour qui tout est prétexte à jouer, n’a pour le moment ni le goût de jouer, ni de rire. 🙁 J’avoue attendre avec impatience la fin de cette varicelle pour que tout redevienne vite comme avant.

*

Processed with VSCOcam with b1 preset

Et vous, vous faites comment quand vos enfants sont malades pour les soulager ?
Et pour trouver du temps libre pour vous ? Pour arriver à tout gérer en même temps ?
Et puis si vous avez des remèdes miracle pour vaincre la varicelle, je suis preneuse. 🙂

***

02 comments

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

2 Comments

Emilie

Oooooohhhh le pauvre petit père… Lorsqu’on est maman, on s’imagine la détresse de ce petit bout… et toute l’énergie qu’il doit vous falloir pour surmonter la crise ! Mais même malade, il reste mignon à croquer et puis au moins, la varicelle, c’est fait ! 😉

Répondre

marlene

🙂 Merci Emilie !

Répondre

Leave a Reply

Instagram

Instagram has returned invalid data.