Arthur, Montessori, une pédagogie active,

Les jeux en bois pour une pédagogie alternative

Les jeux en bois Montessori pour une pédagogie alternative.

Processed with VSCOcam with a5 preset

« Le jeu, c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, sa vie. » Pauline Kergomard.

*

On oublie parfois que c’est le principe fondamental de la construction de l’enfant. Sans jeux, il ne peut pas se développer, ni se construire. Le jeu est la base de tout. On a trop tendance à l’oublier en remplissant les journées de nos enfants par des activités multiples. Or, le moment du jeu est important et ne doit pas être relégué au second plan. Les jeux permettent tout un tas de choses comme l’affinement de la motricité, une meilleure appropriation de la réalité de ce qui les entourent, le développement de la concentration, l’apprentissage des règles, le rire et enfin la socialisation. Tout cela fait de nous ce que nous serons plus tard.

*

A l’Atelier coquillettes et bien avant la naissance d’Arthur, j’ai commencé à acheter quelques jouets en bois Montessori, un hochet par ci, un livre par là. J’aime bien l’idée de tous ces « outils » qui aident à grandir. Quand Arthur a eu deux mois, j’ai décidé qu’il était temps de lui donner quelques uns de ces objets. C’était quitte ou double, soit il était réceptif, soit il ne l’était pas, parce que trop tôt. Finalement, Arthur a été très réceptif  aux jeux proposés. Anne-Marie de la crèche et moi même avons été plutôt étonnées. On l’a laissé faire et on a continué à lui proposer toute une série d’objets. Des balles, un rouleau de sopalin en carton, des livres… Et puis, Justine qui travaille dans une crèche Montessori nous a apporté des boules de préhension et des disques liés en bois. A Noël et pour continuer sur la lancée, Sophie et Romain lui ont offert un hochet à grelot Montessori. 🙂

Processed with VSCOcam with a5 preset

Processed with VSCOcam with a5 preset

Chacun de ces jouets ont un rôle bien précis. Le hochet à grelot permet de comprendre le lien de cause à effet. Quand Arthur remue celui-ci de sa petite main, le hochet émet et produit du son. Les disques liés permettent de développer la motricité fine des deux mains et encourage le bon développement des côtés droit et gauche du cerveau. Les boules de préhension sont liées et peuvent être tenues à la main comme mises à la bouche. Ainsi, les cinq sens et la motricité fine sont stimulés pour un bon usage de la main. 🙂

*

 Comme le dit si bien Maria Montessori :
 » L’organe moteur qui caractérise l’homme, c’est LA MAIN au service de l’intelligence, pour la réalisation du travail ».

Processed with VSCOcam with a5 preset

Processed with VSCOcam with a5 preset

Grandir dans une ambiance « Montessori », c’est beaucoup de bonheur.
Du haut de ses 6 mois, Arthur peut jouer pendant plusieurs heures, seul sans s’ennuyer.
Parfois, je le retrouve avec un doigt coincé dans le hochet, ou encore babillant à bâtons rompus parce qu’il a mis la moitié du hochet dans sa bouche, mais c’est à croire que rien ne l’arrête.
Je l’entends beaucoup rire et parler dans son propre langage et je me délecte ! 🙂
Sacré Arthur !

***

3no comment

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Leave a Reply

Instagram

Instagram has returned invalid data.