9 mois à t'attendre, Etre et apprendre à devenir mère,

L’attente

l'horloge

L’attente,
celle qui fait que l’on devient impatient,
impatiente, à bout de nerfs.

********


C’est assez insupportable d’attendre qu’un bébé non pressé veuille bien sortir du ventre de sa maman !
ça l’est encore plus lorsqu’il fait une température caniculaire, que vous habitez Paris,
et que vous vous terrez chez vous pour échapper à cette chape de plomb qui s’abat sur vous !

La seconde chose, difficile à gérer, les sms, les appels :
 » Alors ?  Tu n’as toujours pas accouché, c’est bien normal ? Ils ne devraient pas te déclencher ? « 

Alors la seule réponse qui vienne à l’esprit :
famille, amis tant adorés, ne vous y méprenez pas, quand le bébé sera là, promis,
on vous tiendra informé ! On sera évidemment comme tous ces parents, trop fiers
de parler de notre progéniture si petite soit elle !

********

l'attente

Si ce bébé tant attendu ne pointe toujours pas le bout de son petit nez, c’est qu’il est super bien dans sa maman.
Il gesticule comme un petit poisson dans son bocal !
Bon c’est vrai, il faudrait qu’à un moment ou à un autre il se décide à sortir, malgré tout, on laisse encore faire
un peu la nature. Les déclenchements ne sont pas toujours provoqués !
ça ne fera pas de lui un Tanguy pour autant ! Non mais !

Il prend son temps, il mature un peu, il peaufine ses derniers détails.
Il se fait désirer et sait s’y prendre, ça c’est certain !
Bon, on devrait peut être revoir le prénom et l’appeler Désiré, mais tout compte fait non !

********

Alors après l’angoisse, , la culpabilité, la crise de nerfs, les larmes, les sautes d’humeur,
les sauts dans l’appartement tel un kangourou, les longues marches nocturnes pour échapper au soleil,
l’acupuncture, les vitres, l’aspirateur, et bien désormais place au repos et à la nature qui fait les choses si bien !

********

Petite liste non exhaustive du lâcher prise :

prendre son mal en patience, ne pas trop se fatiguer parce que le jour J, ça sera quand même compliqué,
se faire plaisir, manger des glaces, se faire masser par l’amoureux (« parce que ça tire partout, tu comprends ? »),
lire et relire des livres parce qu’après quand il faudra s’occuper de ce bout’chou ça ne sera plus la même chose,
ranger la maison une dernière fois et se dire que c’est sans doute la dernière fois que c’est rangé comme ça,
regarder des films à l’eau de rose, écouter France Inter sans personne pour interrompre l’émission,
continuer les séances d’acupuncture, et puis tout de même descendre et monter les escaliers plusieurs fois par jour, parce que il ne faudrait pas que le bébé s’éternise non plus encore des jours et des jours !

********

Etre et apprendre à devenir mère, ça commence déjà par là,
lâcher prise même quand on veut tout maîtriser !

********

21 comment

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Un commentaire

Marie

Très bel article. Je connais ça, ce n’est pas facile mais le résultat en vaut la peine!
Courage!
Marie

Répondre

Leave a Reply

Instagram

Instagram has returned invalid data.