9 mois à t'attendre, Arthur,

Sous la peau, 8 mois

********

Sous la peau,
à l’intérieur de soi,

********

ça commence par des soubresauts, doucement, puis surement,
ça vous envahit comme une vague qui déferle et qui vient perturber
le mouvement de la respiration.

********

Le mouvement inégal accompagne les gestes imprécis de l’être en construction.
Essayer de se concentrer sur lui, sur son rythme,
l’ imaginer seul dans sa bulle d’eau, dans son microcosme.

********

Les vagues déferlent à nouveau, parfois plus fortes, parfois moins fortes.
La vie est là, sous cutanée.
Cela reste effrayant. L’inconnu se dessine.

********

1

0no comment

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Leave a Reply

Instagram

Instagram has returned invalid data.